Related image


2018   2017   2016   2015   2014   2013   2012   2011   2010

LAURÉATS DES PRIX CASCADE 2018 


Meilleur programme 

Mental Health: The Science of Anxiety - Centre des sciences de l’Ontario

Mental Health: The Science of Anxiety est un recueil de présentations interactives de 45 minutes s’adressant aux élèves de l’école intermédiaire ou secondaire, qui leur est présenté sur place ou par vidéoconférence. Les élèves apprennent à faire la distinction entre la santé mentale et les maladies mentales, les processus neurophysiologiques impliqués dans l’anxiété ainsi que les stratégies fondées sur des données probantes dans le but de les surmonter.


Meilleure exposition ou meilleur spectacle - Petite institution

Au Poil! L’exposition qui décoiffe - Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke

Itinérante et familiale, Au poil! L’exposition qui décoiffe mise sur un sujet qui surprend : les poils! Efficace pour décoiffer les plus prudes et guérir les trichophobes, elle fait découvrir aux visiteurs la vraie nature de leur pilosité humaine, mais également celle des animaux, des insectes et des plantes.




Meilleure exposition ou meilleur spectacle - Grande institution

Planète MTL - La Biosphère, musée de l’environnement

Planète MTL est une exposition éducative et novatrice où les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur les écosystèmes urbains. Cette exposition porte les visiteurs à réfléchir à ce qu’ils aiment de leur ville et ce qui la rend habitable, attachante et durable malgré les enjeux modernes tels que la pollution et les changements climatiques.

Wonder - Science World British Columbia

Wonder est la galerie de Science World qui s’adresse aux jeunes apprentis. Dans cette galerie très interactive d’une superficie de 306 mètres carrés (3 300 pieds carrés), les enfants âgés jusqu’à cinq ans peuvent ramper, se projeter, construire, grimper et expérimenter. Des experts en développement de l’enfance ont collaboré avec l’équipe de Science World pour créer cet espace conçu pour l’apprentissage des enfants par le jeu.

CÉLÉBRER L’INCLUSION ET LA DIVERSITÉ

Le Comité Diversité et inclusion de l’ACCS recherche des moyens d’aider les centres de sciences du Canada à refléter la diversité de la population canadienne au sein de son personnel et du public venant les visiter.

Vous trouverez ci-après quelques exemples des efforts réalisés au cours de l’année qui vient de s’écouler. Nous sommes heureux de constater le travail effectué partout au Canada, et nous avons déjà hâte de vous annoncer davantage d’initiatives l’année prochaine. 

  • Le Exploration Place Museum and Science Centre ouvre une exposition permanente présentant une collection d’objets et de documents de la Première Nation Lheidli T'enneh et, plus largement, du groupe culturel Dakelh.
  • Science Nord a lancé un spectacle dans son planétarium, intitulé « Sous les mêmes étoiles : Minwaadiziwin ». Ce spectacle met de l’avant la vision du monde des Autochtones, et fait découvrir les histoires des Anishinaabe qui la définissent.
  • Une installation du Centre des sciences de l’Ontario intitulée « Portraits of resilience : Teens Take on Climate Change » a présenté les effets du changement climatique du point de vue de jeunes âgés de 8 à 16 ans de l’Arctique et de petits États insulaires en développement.
  • South Science City offre une exposition et un atelier dédiés à l’inventeur local Elijah McCoy dont les parents ont réussi à échapper à l’esclavage et sont arrivés au Canada par le chemin de fer clandestin.
  • Le complexe muséal de Montréal, Espace pour la vie, ajoute un troisième jardin culturel au Jardin botanique : le jardin des Premières Nations offre une expérience multimédia, au rythme des battements de cœur intenses du cycle de la vie.
  • Le Manitoba Museum a reçu le prix History Alive! pour avoir développé Spirit Lines, une trousse à outils éducative combinant le patrimoine autochtone et l’expertise du musée.
  • L’Okanagan Science Centre a collecté des fonds pour acheter 28 adhésions et les offrir à des familles de réfugiés et à faible revenu, à Vernon. 
  • Le Centre des sciences de Montréal présente sa nouvelle exposition, Génie autochtone, une quête interactive qui vous conduira au cœur de l’innovation des Peuples autochtones partout au Canada.
  • Science Timmins travaille avec des personnes de l’âge d’or du coin pour concevoir et construire une exposition sur les trains.
  • Pour célébrer le Mois national du génie, le Saskatchewan Science Centre a organisé une « soirée de filles » qui a été annoncée comme un événement inclusif destiné à TOUTES les femmes, y compris les femmes transgenres, allosexuelles, ou non binaires.
  • Pour la Journée internationale de la femme, le Perimeter Institute a accueilli plus de 200 jeunes filles autour du thème des femmes qui travaillent dans le domaine des STIM.
  •  Le Exploration Place Museum and Science Centre a pour objectif de numériser près de 150 bandes d’histoire fondée sur des interviews enregistrés dans le dialecte Lheidli du peuple autochtone des Dakelh afin de préserver cette langue. 
  • En l’honneur de la Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, le Centre des sciences de l’Ontario célèbre la neurodiversité en offrant des événements et des programmes plus accessibles aux visiteurs qui ont du mal à traiter l’information sensorielle.
  •  Le Musée des sciences et de la technologie du Canada reçoit la meilleure note en matière d’accessibilité pour ses efforts visant à permettre à ses visiteurs d’apprécier le musée avec le moins d’obstacles possible, répondant ainsi aux besoins du plus grand nombre possible.

Les bureaux de l’ACCS sont situés sur le territoire couvert par le traité Robinson-Huron. Cette terre où nous vivons et où nous apprenons est le territoire traditionnel des Atikameksheng Anishnawbek.

© 2017 Association canadienne des centres de sciences