Related image


DERNIÈRES NOUVELLES

<< First  < Prev   ...   6   7   8   9   10   Next >  Last >> 
  • Thursday, June 02, 2016 9:22 AM | Anonymous member (Administrator)

    Premier livre d’histoires numérique interactif du Canada




    Comment l’innovation canadienne a-t-elle eu un impact sur votre organisation, votre communauté ou votre vie de tous les jours ? C’est la question que pose la Société des musées de sciences et technologies du Canada aux centres de sciences, aux musées, aux universités et aux communautés du Canada tout entier afin de créer un livre d’histoires numérique, collaboratif, intéressant et interactif sur l’innovation canadienne. En tant qu’organisations ayant pour vocation de sensibiliser la population aux questions scientifiques, les membres de l’ACCS sont invités à participer aux actions que l’Association organise pour célébrer le 150e anniversaire du Canada, et ils sont notamment invités à soumettre des histoires d’innovation dans le domaine STIM qui sont significatives pour leur organisation, leur région ou leur communauté, et qui ont contribué à façonner l’histoire canadienne de l’innovation.

    InnovationCanada150.ca est l’occasion d’inspirer les jeunes d’aujourd’hui et les futurs innovateurs de ce pays ainsi que de permettre aux Canadiens de tout le pays de raconter leurs histoires uniques et fascinantes en matière d’innovation.

    Pour des renseignements ou pour des coordonnées, communiquez avec Maren Hackett au 613-404-6426 ou Canada150@techno-science.ca 


  • Tuesday, January 19, 2016 10:11 AM | Anonymous member (Administrator)

    L’Association canadienne des rédacteurs scientifiques remet chaque année ses prix Science in Society pour souligner des apports exceptionnels au journalisme et à la communication scientifiques au Canada.

    Prix CSWA Science Communication: 1000 $  soumettre ici

    Prix CSWA Science Journalism: 1000 $  soumettre ici

    Prix CSWA Herb Lampert Emerging Journalist: 500 $ soumettre ici

    Date limite: le 15 février 2016

  • Friday, January 08, 2016 12:18 PM | Anonymous member (Administrator)

    Assisterez-vous au congrès 2016 de l’ACCS à Vancouver?  

    Avez-vous une nouvelle démonstration formidable ou une réinterprétation ingénieuse d’une démonstration classique que vous aimeriez présenter dans un cadre amusant et détendu? 

    Si vous avez une démonstration de quatre à huit minutes et souhaitez participer à l’Heure de démo du congrès 2016 de l’ACCS, écrivez à banderson@scienceworld.ca ou à michael.edwards@scienceeast.nb.ca d’ici le 15 mars 2016 en expliquant ce que vous souhaitez présenter et en indiquant vos besoins en équipement audio-visuel et en mesures de sécurité.


  • Friday, November 06, 2015 12:48 PM | Anonymous member (Administrator)

    Date limite de soumission : 27 novembre 2015

    Nous vous donnons rendez-vous au congrès annuel de 2016 de l’Association canadienne des centres de sciences (ACCS) à Vancouver. 

    Le 14e congrès annuel de l’ACCS prévoit accueillir 150 délégués venus des quatre coins du pays. Coanimé par le Vancouver Aquarium Marine Science Centre, Science World BC et le HR MacMillan Space Centre, ce congrès de trois jours présente des activités préalables au congrès, des séances d’apprentissage stimulantes, des conférenciers d’honneur, ainsi qu’un programme chargé d’activités, comme une réception d’accueil, un salon professionnel et notre gala national de remise des prix. Le congrès offre aussi aux participants la possibilité de faire du réseautage avec leurs pairs canadiens tout au long de son déroulement. 

    Le thème retenu pour le congrès de l’ACCS cette année, Intersection de la science et de la nature – apprendre plus, aimer plus, faire plus, offre aux délégués la possibilité de se pencher sur des questions complexes et de miser sur leur créativité collective pour apporter un changement positif durable sur le plan des politiques, des pratiques et de la viabilité. Le congrès a pour objet d’inspirer, de renforcer la capacité et de favoriser la collaboration. 

    Nous avons besoin de votre aide. Nous sommes persuadés qu’avec votre expérience et votre expertise, nous pourrons collectivement offrir une expérience de congrès novatrice. 

    Merci de remplir et de renvoyer votre propositions à:  info@casc-accs.com

    Téléchargez l'appel aux propositions de séances 


  • Wednesday, October 07, 2015 1:04 PM | Anonymous member (Administrator)

    Au nom du Conseil d’administration et des membres de l’Association canadienne des centres de sciences, je tiens à féliciter le scientifique canadien Arthur B. McDonald, qui vient de recevoir le prix Nobel de physique, le 6 octobre 2015. Monsieur McDonald partage le prix de cette année avec un autre physicien, M. Takaaki Kajita, pour leur découverte de l’oscillation des neutrinos, qui a mené à la conclusion que ces derniers avaient une masse.

    Les neutrinos sont des particules élémentaires et la connaissance que nous en avons influence profondément notre compréhension de l’univers. La communauté des physiciens se demandait depuis des décennies si ces particules avaient une masse. Cette découverte se révèle donc déterminante pour notre entendement de la physique. 

    Arthur B. McDonald est directeur de l’Observatoire de neutrinos de Sudbury (ONS), qui fait l’objet d’une exposition de Science Nord. 

  • Thursday, October 01, 2015 1:29 PM | Anonymous member (Administrator)

    J’ai récemment eu le plaisir de visiter Saskatoon à l’occasion du deuxième STEMFest international. La programmation, riche, comportait notamment une présentation Skype du professeur Tony Wagner, spécialiste en résidence à l’Innovation Lab de l’Université Harvard. Il a parlé de la nécessité d’apprendre aux enfants à innover dans la salle de classe. Sa présentation regorgeait de citations idéales pour Twitter, au point que c’était difficile d’écouter et de « gazouiller » en même temps! J’ai dû me rabattre sur un bon vieux duo papier-crayon pour ne rien manquer de sa sagesse.

    En révisant mes notes, je suis à nouveau frappé par un fait : les centres de sciences répondent parfaitement à ce besoin de transmettre le goût de l’innovation. Tony évoquait l’importance du jeu libre, et ce, à tout âge. Il affirmait que le but de l’école n’était plus de simplement transmettre du contenu, puisque l’information est facilement accessible sur le Web. Nous devons plutôt fournir aux élèves des occasions d’utiliser leur curiosité naturelle pour trouver ce qui fonctionne. Ils doivent essayer, se tromper, et mettre à profit leurs expérimentations. J’ai aussi noté cette perle : « l’innovation est un sport d’équipe et l’isolement est son ennemi. »

    Plus tard ce matin-là, j’ai observé un groupe d’élèves du secondaire incarner ces principes au kiosque du Centre des sciences de la Saskatchewan. Ils utilisaient des pailles, du ruban-cache et des boules de coton pour construire des tours. Avec aucun autre incitatif que l’aspiration à se péter les bretelles, ils ont formé des équipes et ont travaillé dur pour bâtir une tour plus haute que les autres et qui puisse résister au « vent » généré par le démonstrateur.

    Les élèves ont examiné attentivement ce qu’ont fait les autres équipes et ont discuté des améliorations potentielles. Ils débattaient, expérimentaient, voyaient ce qui fonctionnait ou non… Lorsqu’une équipe testait la résistance au vent de leur structure, les autres observaient et l’évaluaient. Parfois, ils en venaient à réévaluer leurs propres tours.

    En tant que professionnels des centres de sciences, vous vous doutez bien qu’il y avait là une sacrée ambiance! Certains parleront d’un « tohu-bohu », d’autres d’un « chaos contrôlé »… Dans tous les cas, c’était franchement excitant! Ces jeunes innovaient, définitivement. C’est sans doute pourquoi le kiosque du Centre des sciences de la Saskatchewan était le plus affairé de la pièce!

  • Wednesday, September 16, 2015 1:09 PM | Anonymous member (Administrator)

    Présenté par: International Museum Institute, Inc.

    Exposée au CANADA pour la première fois depuis une génération, cette collection étincelante de reproductions des trésors légendaires de Toutankhamon recrée la plus riche découverte archéologique de tous les temps. Cent vingt-quatre répliques des effets personnels et sacrés du pharaon (dont son magnifique chariot d’apparat, des reliquaires d’or, des lits, des trônes, des bijoux, un spectaculaire masque funéraire, un sarcophage et la momie royale) reconstituent la découverte historique du tombeau par Howard Carter et la vie du jeune roi d’Égypte.

    Roi fantoche innocent, Toutankhamon s’est retrouvé aux prises avec une dangereuse et profonde révolution politique, spirituelle et artistique contre le panthéon des dininités égyptiennes antiques, menée par la première religion monothéiste de l’histoire. De pair avec la magie des objets sacrés et l’infâme malédiction de Toutankhamon, cette exposition classique ramène à la vie l’ère énigmatique et opulente de la 18e dynastie.


    Alberto Acosta, Conservateur à https://sites.google.com/site/iminytravellingexhibits/


    Pour en savoir plus, contactez :  iminy@cox.net ou (702) 778-3451 


    PHOTO : installation en cours à Terre Dynamic, Sudbury (Ontario) jusqu’au 7 septembre 2015

  • Thursday, September 10, 2015 3:11 PM | Anonymous member (Administrator)
    Plus de 2000 personnes ont parcouru le Musée Philip J. Currie le 3 septembre 2015, à l'occasion d'une journée d'entrée gratuite pour les résidents de la région. Les enfants et leurs parents ont été épatés par les squelettes de dinosaures grandeur nature datant du Jurassique, du Triassique, du Crétacé et du Dévonien.

    L'inauguration officielle du musée aura lieu au Entrec Centre de Grande prairie, en Alberta, le 26 septembre 2015 à 18 heures. À cette occasion on donnera un grand bal appelé Amber Ball dont le volet musical sera assuré par Colin James et le Jim Cuddy Band!

    Félicitations pour l'ouverture de votre magnifique nouveau musée.





<< First  < Prev   ...   6   7   8   9   10   Next >  Last >> 

Les bureaux de l’ACCS sont situés sur le territoire couvert par le traité Robinson-Huron. Cette terre où nous vivons et où nous apprenons est le territoire traditionnel des Atikameksheng Anishnawbek.

© 2017 Association canadienne des centres de sciences