Related image


DERNIÈRES NOUVELLES

  • Thursday, May 23, 2019 11:07 AM | Anonymous member (Administrator)


    Neuf prix ont été distribués pour récompenser les meilleurs programmes, les meilleures expositions, les meilleurs spectacles ainsi que des personnes s’étant particulièrement distinguées


    SUDBURY (Le 22 mai 2019)  L’Association canadienne des centres de sciences (ACCS) a clos son 17e congrès annuel avec la remise des prix CASCADE, le vendredi 10 mai 2019. Ces prix récompensent des réalisations exceptionnelles accomplies tant par des personnes que des organisations dans le domaine de la communication scientifique, partout au Canada.

    PRIX INDIVIDUELS

    Les lauréats des prix individuels sont sélectionnés par le conseil d’administration de l’ACCS sur la base des nominations reçues d’organisations membres. 

    Réalisation exceptionnelle durant la carrière

    Amanda Smedley, The Exploration Place Museum and Science Centre

    Amanda n’a pas hésité à prendre la tête d’initiatives éducatives STIM formidables mais complexes et n’ayant pas encore fait leurs preuves pour les enfants et les jeunes. Dans un style qui lui est propre, avec enthousiasme et avec compétence, elle suscite l’intérêt des parties prenantes de la communauté pour en faire des partenaires dans la quête d’une plus grande littératie scientifique pour tous les âges.

    Leadership exceptionnel dans un projet ou un programme

    Gillian Davidge, Manuels River Hibernia Interpretation Centre

    En tant que leader dans le domaine de l’éducation, Gillian est une personne capable de définir de grands projets comme le montre l’étendue des programmes qui ont été élaborés et mis en œuvre depuis qu’elle s’est jointe à Manuels River. Elle comprend l’importance de s’entourer de talents exceptionnels et elle sait comment s’y prendre pour cela. Elle sait déléguer, qu’il s’agisse de tâches ou de responsabilités, et elle permet aux membres de son équipe d’être créatifs et de donner vie à leurs idées. 

    "Fait la différence” (2 gagnants)

    Annika Trimble, Aurora Research Institute

    Annika est toujours avide d’apprendre de nouvelles choses. Et aider celles et ceux qui l’entourent à apprendre est aussi une vraie passion pour elle. Son dévouement et son enthousiasme envers la science sont contagieux. Quand elle va dans les écoles, elle agit comme une professionnelle accomplie, mais son entrain vis-à-vis des sujets qu’elle traite a pour effet de captiver l’attention des élèves comme celle des professeurs. Elle se dépasse toujours pour aider les autres.

    Cathy Stadder Wise, Science Nord

    Cathy a passé près de 30 ans à élaborer et à offrir des programmes scientifiques chez Science Nord. Au fur et à mesure des différents postes qu’elle a occupés comme Scientifique - Camps, Scientifique principale pour Dynamic Earth, et, plus récemment, Scientifique principale - Programmes d’apprentissage informels, nombreux sont celles et ceux qui ont remarqué la qualité de son travail, grâce à laquelle elle a su capter l’imagination des jeunes.

    PRIX INSTITUTIONNELS

    Les lauréats des prix institutionnels sont sélectionnés par un jury indépendant sur la base des nominations reçues avant la date limite.

    Meilleur programme– Petite institution

    Série de conférences pour adultes

    The Exploration Place Museum and Science Centre

    Le deuxième lundi de chaque mois, de septembre à juin, ils sont quelques-uns à se rassembler le soir à The Exploration Place pour écouter un chercheur de UNBC parler de son travails de manière ouverte et accessible pour le grand-public.

    Meilleur programme– Grande institution

    Junkyard Playground

    TELUS Spark

    Le Junkyard Playground est une aire de jeu extérieure où les adultes ne sont pas autorisés. Dans l’esprit de la philosophie des jeux risqués, à l’intérieur du parc à ferrailles, vous trouverez des matériaux de construction, de vrais outils (des scies, des marteaux, etc.) pour permettre aux enfants de prendre les commandes, de construire des choses et de jouer, de manière créative et libre, dans un joyeux désordre.

    Meilleure exposition ou meilleur spectacle – Petite institution

    Les allergies font jaser !

    Musée Armand Frappier

    L’exposition Les allergies font jaser ! aborde un thème touchant plus de 25% des Canadiens, ce qui explique le formidable engouement qu’elle a suscité chez ses visiteurs. Les contenus de l’exposition sont à la fois rigoureux et accessibles, notamment grâce aux experts, enseignants et élèves qui ont grandement contribué à sa réalisation.

    Meilleure exposition ou meilleur spectacle – Grande institution (2 gagnants)

    Sous les mêmes étoiles : Minwaadiziwin

    Science Nord

    Le spectacle Sous les mêmes étoiles : Minwaadiziwin offert au planétarium permet d’explorer le ciel nocturne, et se veut un héritage des histoires mettant à l’honneur les Peuples autochtones tout en explorant les changements saisonniers dans le ciel nocturne, avec en toile de fond le récit d’histoires Anishinaabe, Cree et Oji-Cree sur les constellations visibles.

    Génie autochtone

    Centre des sciences de Montréal

    Génie autochtone est une quête interactive permettant d’explorer les innovations des Autochtones de partout au Canada. Grâce à un éventail d’activités interactives et divertissantes, cette exposition, qui s’étend sur 500 m 2 , met en lumière l’ingénuité des Premiers Peuples et leur influence sur la société.

    CÉLÉBRER L'ÉQUITÉ, LA DIVERSITÉ ET L’INCLUSION 

    À l’occasion du gala, l’ACCS a pris un moment pour mettre en lumière les nombreuses manières dont les centres et les musées de sciences du Canada représentent la diversité de la population canadienne au niveau de leur personnel comme au niveau des différents publics qui viennent les visiter.

    Voici seulement quelques exemples des efforts réalisés au cours de l’année qui vient de s’écouler. 

    Centres des sciences de l’Ontario: Le Centre des sciences de l’Ontario a lancé plusieurs initiatives EDI comme les Samedis du confort sensoriel et l’exposition The Science of Anxiety.

    Musée Armand Frappier: L’exposition « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » explique de manière scientifique ce qu’est le racisme, et pourquoi il existe dans nos sociétés.

    Okanagan Science Centre: Le centre a célébré la Journée internationale de la femme avec l’activitéTake Your Daughter to Work Day,et a lancé le programme Writing the Future en invitant l’auteur autochtone Drew Hayden Taylor.

    Planétarium Rio Tinto Alcan: Une des missions du Planétarium Rio Tinto Alcan est d’augmenter la présence des femmes et des diversités dans les STIM.

    Ripley’s Aquarium of Canada: Les journées du confort sensoriel permettent d’offrir un éclairage plus important, un environnement sans musique et une pièce silencieuse pour les visiteurs ayant besoin de faire une pause. Elles ont été élaborées avec Autism Ontario.

    Science World British Columbia: Le centre a lancé plusieurs initiatives EDI comme les Sensory Friendly Mornings (les matinées du confort sensoriel), son programme Community Pass Program et sa participation à la journée #LGBTSTEM en 2018.

    TELUS Spark: Le but de l’atelier Science of Mental Health était de déstigmatiser la santé mentale.


    Le 18e congrès annuel de l’ACCS sera accueilli par Ingenium - Musées des sciences et de l'innovation du Canada à Ottawa, Ontario du 27 au 29 mai 2020.


  • Tuesday, April 02, 2019 3:36 PM | Anonymous member (Administrator)

    La Johnson GEO Centre Foundation a fait don à la Memorial University de l’infrastructure et des biens du Johnson GEO Centre, incluant le GEO Park et autres terrains sous bail du gouvernement provincial. Ce don a été effectif au 1er avril 2019.


    Ouvert au public en 2002, le Johnson GEO Centre est un centre de sciences axé sur la géologie. Il se trouve sur Signal Hill, à St. John’s. Conçu comme la « vitrine de la Terre et de l’espace », il a été élaboré par le regretté Paul Johnson, un philanthrope, avec l’aide de quelques membres de la faculté des sciences de la Terre de la Memorial University.

    « Le conseil d’administration de la Johnson GEO Centre Foundation est enchanté de voir le centre devenir une partie intégrante de la Memorial University. » a déclaré Bruce Grant, président du conseil.

    En savoir plus.

  • Tuesday, April 02, 2019 1:53 PM | Anonymous member (Administrator)


    Le programme CodeCan accepte de nouvelles demandes de financement. Le programme CodeCan acceptera les demandes de financement jusqu’au mardi 30 avril 2019 à 23 h 59 HNP.

    Le programme CodeCan a pour but d'offrir des expériences d'apprentissage en programmation et en perfectionnement des compétences numériques aux élèves de la maternelle à la fin du secondaire partout au Canada, y compris les groupes traditionnellement sous-représentés, ainsi que leurs enseignants.


  • Tuesday, April 02, 2019 1:42 PM | Anonymous member (Administrator)


    Le nouveau sol de la principale galerie du centre de sciences est fait de près de 100 pneus recyclés, et a été financé et fourni par Kal Tire, grâce au fond qu’ils ont récemment lancé Kal’s RePlay Fund.

    Ce programme de subventions concurrentiel aide les organismes caritatifs et les organismes à but non lucratif canadiens à financer et à se procurer des produits en caoutchouc recyclé comme des surfaces de terrain de jeu ainsi que du revêtement de sol et de toiture. Un revêtement de sol en caoutchouc recyclé est un produit durable réputé pour sa durabilité à long terme. Il est idéal pour les zones très fréquentées.


    Au Okanagan Science Centre (OSC), les enfants aiment déjà sauter et jouer tout en apprenant des choses sur la nature, sur l’espace, et bien plus encore. Et maintenant, ils ont encore plus de bonnes raisons de le faire grâce au nouveau revêtement de sol en caoutchouc recyclé qui a été installé à cet endroit à Vernon.

    En savoir plus.

  • Tuesday, April 02, 2019 1:39 PM | Anonymous member (Administrator)

    TELUS World of Science Edmonton (TWoSE) a remplacé l’exposition Discovery Land qui commençait à dater, par une nouvelle exposition permanente améliorée pour les enfants : CuriousCITY.

    « Cela fait, je pense, environ 7 ou 8 ans que cette exposition existait. Elle attirait énormément de monde, et elle se détériorait, ce qui au fond est plutôt un bon problème. » a déclaré le chef de la direction, Alan Nursall. « Alors nous avons pensé qu’il était temps de réinventer cette galerie. »

    Cette exposition est maintenant deux fois plus grande, et nous l’avons enrichie d’activités pratiques. Elle comprend aussi des vues connues d’Edmonton. Une réplique de la tour de contrôle aérien de l’aéroport international d’Edmonton se trouve en haut de la structure qui couvre deux étages. Au niveau inférieur, les enfants peuvent explorer un poste de sécurité d’aéroport ainsi qu’un avion.

    « Il s’agit d’un aéronef à réaction moderne, avec beaucoup d’effets sonores, et le cockpit peut communiquer avec la réplique de la tour de l’aéroport. » a déclaré M. Nursall.

    D’après le personnel du TWoSE, l’exposition qui a ouvert le 23 mars est plus grande, plus stimulante et plus amusante.

    En savoir plus.

  • Tuesday, April 02, 2019 1:37 PM | Anonymous member (Administrator)


    En l’honneur de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le 2 avril (aujourd’hui), le Ripley's Aquarium of Canada a le plaisir d’annoncer qu’il a été désigné comme Centre certifié pour l’accueil de personnes autistes par l’International Board of Credentialing and Continuing Education Standards (IBCCES). Après avoir suivi une formation intense de sensibilisation à l’autisme, le Ripley's Aquarium of Canada est maintenant la première attraction au Canada à recevoir cette importante certification.

    .

    L’obtention de cette certification témoigne des efforts réalisés par une organisation pour s’assurer que ses visiteurs autistes ou ayant des sensibilités sensorielles aient la meilleure expérience possible. Dans le cadre du processus de certification, le personnel du Ripley's Aquarium a suivi une formation complète, et le site a été passé en revue. Cela a impliqué l’intégration de guides sensoriels de l’IBCCES à chaque exposition afin de donner aux visiteurs davantage d’informations sur les impacts sensoriels.

    « Nous sommes enchantés que le Ripley's Aquarium of Canada soit la première organisation du pays à suivre ce processus. Le dévouement de son équipe est sans égal, et nous sommes enthousiastes à l’idée que des familles vont avoir une autre occasion formidable d’expérimenter des choses ensemble, » a déclaré Myron Pincomb, président du conseil de l’IBCCES.

    En savoir plus.


  • Tuesday, April 02, 2019 1:35 PM | Anonymous member (Administrator)


    Le Prince George Museum the Exploration Place espère moderniser ses archives en numérisant environ 900 000 pièces d’archives afin que davantage de personnes puissent y avoir accès. The Exploration Place en abrite approximativement un million, incluant des documents, du contenu visuel et sonore ainsi que des images.


    Plus de 100 000 de ces pièces d’archives se trouvent déjà dans la base de données en ligne publique du musée, mais pour numériser l’intégralité des archives, le musée doit mettre à jour son logiciel qui date des années 1990, et qui est désuet. Il est en train de travailler avec différents niveaux de gouvernement afin de trouver du financement pour un nouveau logiciel. Présentement, les archives sont utilisées, entre autres, par des chercheurs en histoire, des étudiants et des chercheurs en sciences.

    « L’histoire collective qui nous a menés jusqu’à aujourd’hui est précisément ce qui est conservé dans nos musées et dans nos archives. Et c’est ce qui créé ce sentiment d’appartenance… ce qui donne aux gens un sentiment de fierté. » Il y a au musée des collections importantes qui appartiennent à la Première Nation LheidliT'enneh, comme des enregistrements sonores de personnes parlant le Dakelh, la langue des Porteurs. Selon Mme Calogheros, les bandes sont en mauvais état, et il reste très peu de personnes capables de parler cette langue. « Il se pourrait qu’un jour, nous descendions écouter une bande, et qu’elle soit réduite en poussières. » a-t-elle déclaré. « Il est très urgent que nous transférions les bandes sur un autre support… Il en va de la préservation de langues. »

    En savoir plus.


  • Tuesday, April 02, 2019 1:32 PM | Anonymous member (Administrator)


    L’année 2019 marque les 35 ans de Science Nord. Ses dirigeants ont dévoilé un quatrième étage revisité, permettant de réaliser toutes sortes de nouvelles expériences amusantes, attrayantes et créatives qui donneront aux visiteurs l’envie d’innover, d’acquérir des compétences, de relever des défis et de mener à bien des projets intéressants en ayant recours à la fabrication numérique, au codage, à des techniques d’artisanat et d’ingénierie ainsi qu’à l’électronique.

    Le projet THINK, ce remaniement majeur du 4e étage du centre de sciences, constitue le plus gros investissement de toute son histoire dans cet espace.


    « Au cours de ces 35 dernières années, Science Nord a enthousiasmé, instruit et inspiré tant de personnes ! » a dit le député de Nickel Belt, Marc Serre. Grâce à ce projet THINK, le centre est assuré de poursuivre sur cette voie pour les nombreuses générations à venir. Cette installation d’excellence est le point de convergence de l’innovation et de l’imagination, et donnera aux jeunes la possibilité de s’épanouir, d’apprendre et d’aspirer à de grandes choses dans le Grand Sudbury et les six communautés du Nord de l’Ontario concernées par l’expansion du programme. Notre gouvernement croit en l’importance d’investir et de créer des opportunités pour nos jeunes ; à tous égards, c’est ce que va permettre de faire le projet THINK. »

    En savoir plus.


  • Tuesday, April 02, 2019 1:29 PM | Anonymous member (Administrator)


    Le Musée des sciences et de la technologie du Canada, récemment rénové, expose un nombre époustouflant d’artéfacts, mais les visiteurs n’ont l’occasion de ne voir qu’une petite fraction des objets qu’il possède. Cela changera quand Ingenium, Musée des sciences et de l’innovation du Canada ouvrira son nouveau centre de conservation des collections qui est en cours de construction à côté du musée.


    Ce projet de 150 millions de dollars est le résultat de plusieurs années d’efforts, et il vise à consolider la collection de classe mondiale de la corporation qui est actuellement entreposée dans trois entrepôts qui débordent littéralement, et qui n’avaient pas été construits à l’origine pour abriter des objets selon les normes exigeantes qu’un musée doit suivre pour conserver des artéfacts comme il se doit pour les générations futures. Par ailleurs, grâce à ce nouveau centre, la collection du musée sera plus accessible que jamais.

    « Nous n’exposons que 12 % (de notre collection), ce qui signifie que nous n’en exposons pas 88 %. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes vraiment fixé pour objectif de rendre ce nouveau centre de conservation des collections aussi accessible que possible au public, aux chercheurs, à l’industrie et au gouvernement. » a déclaré Christina Tessier, chef de la direction d’Ingenium, l’organisme qui encadre le Musée des sciences et de la technologie du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, et le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada.

    En savor plus.


  • Tuesday, April 02, 2019 1:26 PM | Anonymous member (Administrator)

    Grâce à un nouvel investissement de 1,5 million de dollars et à un partenariat de plusieurs années avec NAV CANADA, le fournisseur de services de navigation aérienne du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada (Ingenium, Musée des sciences et de l’innovation du Canada) est en mesure d’encourager la prochaine génération, des jeunes de tous les horizons, à envisager une carrière dans l’aviation.

    Combiner les efforts de NAV CANADA aux connaissances du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada se fait de façon naturelle. Et cela constitue une fabuleuse occasion d’exposer les jeunes au rôle unique que joue NAV CANADA ainsi qu’aux innovations révolutionnaires dans le secteur de l’aviation.

    Grâce à l’élaboration d’une exposition permanente au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, ainsi que d’une exposition itinérante pour l’accompagner, et grâce aussi à la création de programmes et de matériel éducatifs, ce partenariat à long terme permettra de mieux faire connaître au public la dynamique industrie de l’aviation et de l’espace du Canada. Caractérisé par l’innovation et les découvertes de toutes sortes, ce secteur requiert de nouveaux talents pour concevoir, élaborer, déployer, et entretenir des technologies sophistiquées de gestion de la circulation aérienne, afin d’assurer la sécurité de l’espace aérien du Canada dans le futur.

    En savoir plus.


Les bureaux de l’ACCS sont situés sur le territoire couvert par le traité Robinson-Huron. Cette terre où nous vivons et où nous apprenons est le territoire traditionnel des Atikameksheng Anishnawbek. Nous aspirons à la réconciliation grâce au partage des connaissances et à des relations respectueuses. 

© 2019 Association canadienne des centres de sciences